Cet article est aussi disponible en :
Cet article est traduit à l’aide d’un outil de traduction automatique. Il peut contenir des erreurs ou présenter quelques incohérences. Nous pensons néanmoins qu'il est utile que vous puissiez lire cet article d'aide dans votre langue maternelle. N’hésitez pas à nous indiquer en bas de l'article si celui-ci vous a été utile ou si vous avez d'autres commentaires.

Cet article explique les webhooks. Qu'est-ce que c'est ? Comment fonctionnent-ils ? Comment les utiliser pour mettre en place une intégration ?

Qu'est-ce que les webhooks ?

Au premier abord, les internautes peuvent sembler dépassés et il faut parfois un certain temps pour se faire à l'idée. Cependant, lorsque vous comprenez ce que les webhooks peuvent faire et comment ils fonctionnent, ils peuvent être extrêmement puissants. La façon la plus simple d'envisager un webhook est de penser à une notification sur les stéroïdes. La notification peut contenir une charge de données qui peut être utilisée par la partie qui la reçoit.

Pourquoi devrais-je utiliser des webhooks ?

Les webhooks sont le moyen le plus simple de mettre en place une intégration. Les webhooks peuvent être utilisés pour envoyer des données de notre logiciel vers un autre système lorsqu'un participant termine une Examen, Formation ou Évaluation.

Webhooks expliqué

Il existe différents formats disponibles pour les webhooks : formulaire encodé, JSON et XML.

Form-encode:first_name=John&last_name=Doe&gender=maleJSON: { "first_name": "John", "last_name": "Doe", "gender": "male"}XML: JohnDoemale

Nos webhooks utilisent le Encodage JSON.

Si vous avez activé les webhooks et qu'un participant termine une Cours, Examen ou Évaluation nous générons le message avec la charge utile. Il vous faut ensuite une URL pour envoyer le message. Nous l'appelons l'URL de l'API. Vous pouvez obtenir cette URL auprès du système récepteur. Si vous mettez cet URL dans notre système, nous envoyons les données à cet URL. Le logiciel récepteur écoutera cette URL et, chaque fois qu'il recevra une notification, il traitera les données.

Remarque : l'URL du point final de l'API pour les webhooks doit utiliser une connexion HTTPS cryptée, et non une connexion HTTP non sécurisée.

Maintenant que vous connaissez d'autres webhooks, mettons-les au travail ! Lisez l'article suivant sur comment utiliser les webhooks et le zapier pour mettre en place votre première intégration.

Il faut au moins un Corporate Owl de faire fonctionner les webhooks.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !